Skip to main content
Communiqué de presse

Répondre aux besoins multigénérationnels en matière d'avantages sociaux: un défi de taille

Étude Benefits Trends Survey 2019

N/A
N/A

Décembre 2, 2019

Les principaux résultats de l'enquête mondiale 2019 de Willis Towers Watson sur les tendances des prestations.

Lausanne, 2 décembre 2019 – Deux tiers des employeurs suisses (67%) estiment que la satisfaction des nombreux besoins exprimés par une main-d'œuvre multigénérationnelle sera leur principal défi en matière de prestations sociales au cours des trois prochaines années. C'est l'un des principaux résultats de l'enquête mondiale 2019 de Willis Towers Watson sur les tendances des prestations.

Pour la toute première fois, l’environnement professionnel moderne peut voir jusqu'à cinq générations travailler côte à côte - de la génération silencieuse à leurs plus jeunes collègues de la génération Z - et chacune apporte avec elle un ensemble différent d'attentes, de risques et de besoins. Bien que ces différences démographiques aient le potentiel d'apporter des compétences et des expériences d'une grande portée, elles soulèvent non seulement de nouvelles questions et de nouveaux défis pour les employeurs suisses, mais aussi pour les employeurs de toute l'Europe occidentale. Répondre aux besoins divers d'une main-d'œuvre multigénérationnelle est considéré comme le principal défi par 67% des employeurs suisses.

L'importance de moderniser et d'élargir le champ des avantages sociaux pour répondre aux besoins et aux attentes en constante évolution des travailleurs d'aujourd'hui - et de relever la barre pour attirer et retenir les meilleurs talents - a été clairement reconnue par les employeurs suisses.”

Reto Ebnöther
Head of Health & Benefits Switzerland

Les différentes attentes exigent une approche souple des stratégies d'avantages sociaux qui reflète les besoins de tous les employés, maximise l'inclusivité et l'engagement, tout en s'assurant que la population des employé(e)s se sent valorisée. "Lors de la conception de leurs programmes d'avantages sociaux, les organisations devraient prendre le pouls de leurs effectifs pour éviter de tomber dans des malentendus fondés sur des stéréotypes démographiques. Dans certains cas, les avantages seront valorisés par l'ensemble de la fracture générationnelle de la même manière. Les retraites, par exemple, restent l'un des avantages sociaux les plus populaires, quel que soit l'âge", déclare Alexandra Lyner, Global Benefits Management Consultant, Suisse et Europe occidentale.

Les employeurs suisses doivent rattraper leur retard

L'établissement d'une stratégie d'avantages sociaux efficace et à l'épreuve du temps exige de trouver un équilibre entre l'évolution des besoins des employé(e)s et un engagement efficace, l'évolution du marché des avantages sociaux, les objectifs organisationnels et culturels, les données de référence, les structures d'échelle salariale, les exigences administratives, les budgets et la gestion des coûts.

Seulement trois employeurs sur dix (31 %) différencient efficacement leurs avantages de ceux de leurs concurrents. De plus, seulement 33 % d'entre eux ont adapté leur portefeuille d'avantages sociaux aux besoins de leur main-d'œuvre. Ceci malgré le fait que près de la moitié des employeurs (56 %) affirment qu'ils comprennent leurs besoins. Lyner résume : "Compte tenu de ces révélations, il est peu surprenant que seulement un quart (25 %) des sondés recommandent fortement leur entreprise comme lieu de travail, en fonction de leur package d'avantages sociaux.

Tendance changeante vers le bien-être

Les résultats de l'enquête de 2019 laissent entrevoir une tendance à l'évolution. Alors qu'en 2017, l'administration, suivie de près par le financement, a été le principal domaine d'activité des entreprises suisses, l'accent est actuellement mis sur le bien-être. 62 % des répondants ont mis le bien-être financier, physique, émotionnel et social au premier plan de leurs préoccupations, ce qui en fait un élément clé de leur stratégie en matière d'avantages sociaux.

"L'amélioration des résultats commerciaux résultant d'initiatives significatives en faveur du bien-être des employés a été largement reconnue - de l'augmentation de la productivité et de la fidélisation du personnel à la réduction du taux d'absentéisme pour cause de maladie", déclare Reto Ebnöther, responsable du secteur Santé et prestations en Suisse.

Lors de la conception de leurs programmes d'avantages sociaux, les organisations devraient prendre le pouls de leurs effectifs pour éviter de tomber dans des malentendus fondés sur des stéréotypes démographiques.”

Alexandra Lyner
Global Benefits Management Consultant, Switzerland & Western Europe

Relever la barre en matière d'avantages sociaux et de communication

"L'importance de moderniser et d'élargir le champ des avantages sociaux pour répondre aux besoins et aux attentes en constante évolution des travailleurs d'aujourd'hui - et de relever la barre pour attirer et retenir les meilleurs talents - a été clairement reconnue par les employeurs suisses ", conclut Ebnöther.

En plus des programmes conçus, la communication doit être adaptée. En effet, près des trois quarts (74 %) des entreprises cherchent à améliorer la communication des avantages sociaux aux employé(e)s. La technologie jouera un rôle important, les participants affirmant qu'au cours des trois prochaines années, ils utiliseront de nouvelles technologies pour transmettre des messages aux employés et les aider à prendre des décisions.

À propos de l'enquête

Le sondage de Willis Towers Watson sur les tendances en matière d'avantages sociaux prend le pouls des perspectives et des stratégies actuelles des employeurs, en examinant les programmes en place, leurs priorités et les principaux défis auxquels ils seront confrontés au cours des prochaines années. Globalement, l'étude a été menée auprès de 4 300 entreprises dans 88 marchés, couvrant plus de 22 millions d'employés. Les 48 entreprises participantes en Suisse représentent un effectif total de 795 mille personnes dans des secteurs très divers - de l'énergie et des services publics, des services financiers et de santé à l'informatique et aux télécommunications, de l'industrie manufacturière au secteur public. L'enquête a été lancée pour la première fois en 2017 et contient le plus grand échantillon du genre.

Contact Us
Related content tags, list of links Communiqué de presse Suisse