Passer au contenu principal
Rapport d’enquête

Résultats d’enquête : Employee Experience Survey

Les grands enseignements - Septembre 2021

Compensation Strategy & Design|Future of Work|Health and Benefits|Inclusion and Diversity|Retirement|Talent|Total Rewards|Wellbeing
N/A

De Laurent Termignon , Karine Chanu et Marc Boulay | Octobre 13, 2021

Découvrez les tendances 2021 de l’Experience Salarié, sur les différents aspects RH.

Les résultats de notre enquête mondiale 2021 sur l'Expérience des Salariés (EX) confirment que la pandémie a été génératrice de stress et de tensions considérables pour les salariés. Si les entreprises ont su déployer rapidement des mesures en réponse à la crise (restructurations, réductions de salaires, mise en place de modes de travail flexible…), les managers quant à eux ont dû faire preuve d’une grande agilité et adaptabilité pour à la fois répondre aux besoins de l’entreprise tout en restant à l’écoute de leurs équipes. C’est ainsi qu’aujourd’hui, avec une année de recul, 92 % des organisations interrogées reconnaissent la nécessité d’améliorer l’Expérience Salariés au cours des trois prochaines années. Ce chiffre est en hausse de 52 % depuis la précédente enquête, réalisée avant la pandémie.

Rappelons que l'EX est la somme de tous les moments dans la vie d’un collaborateur entre son arrivée dans l’entreprise et le jour où il quitte celle-ci. L'Expérience que les organisations façonnent à travers les objectifs, le travail, la rémunération globale et les collaborateurs, a un lien direct avec l'engagement des salariés, leur productivité et la performance durable de l'entreprise.

La pandémie ainsi que les mesures prises dans un temps assez court ont eu un impact notable sur les salariés et les organisations. Les employeurs indiquent que la pandémie et les mesures connexes prises par les employeurs ont eu un impact négatif à la fois sur l'Expérience des salariés (43 %) mais également sur leur bien-être (50 %) et leur engagement (40 %). En outre, plus de la moitié des employeurs (52 %) affirme que la pandémie et les mesures prises en réponse à celle-ci ont nui au rendement financier, tandis que plus d'un tiers (35 %) indique avoir subi une baisse de productivité.

De même, force est de constater que :

  • Près de la moitié des organisations (46 %) ont réduit leurs effectifs ou leurs heures de travail.
  • Plus de quatre entreprises sur dix (44 %) ont procédé à des restructurations (36 % à l'échelle de l'entreprise).
  • 37 % ont dit qu'elle avait modifié de façon négative la culture organisationnelle.
  • 56 % des salariés travaillent à temps plein à distance ou selon un modèle hybride, contre seulement 9 % il y a trois ans.
  • Plus de la moitié (52 %) fait état d'une anxiété élevée à modérée et deux tiers (66 %) signalent au moins une certaine distraction au travail.
  • De même, au cours de la phase initiale de la pandémie mondiale 72 % des salariés interrogés avaient pleinement confiance dans les dirigeants pour protéger leur santé et leur bien-être, mais à la fin de l'année, ce chiffre a chuté à 57 %.

Environ huit organisations sur dix (79 %) déclarent qu'elles n'ont pas encore atteint leur nouvelle réalité professionnelle, et environ 40 % ne s'attendent pas à atteindre cette étape avant 2022 ou plus tard. En d'autres termes, le stress qui pèse sur les collaborateurs va certainement persister encore quelques temps, et la plupart des organisations ont conscience qu'elles ont encore du chemin à parcourir.

L'adaptation à cette nouvelle réalité prendra du temps et nécessitera une attention particulière dans trois domaines :

  • Travail

    Plus de huit organisations sur 10 (82%) reconnaissent que les nouvelles réalités du marché du travail exigent un modèle hybride pour de nombreux rôles, mais elles ne sont souvent pas prêtes à concrétiser cette ambition.

  • Bien-être

    Six organisations sur dix (63%) reconnaissent la nécessité de donner la priorité au bien-être des salariés afin d'améliorer le cadre de travail. Cela implique d'améliorer les offres existantes ou de revoir d'autres aspects de leurs programmes de bien-être.

  • Rémunération globale

    Plus de la moitié (54 %) des entreprises font état d'une volonté accrue d'aligner les programmes de rémunération globale sur les besoins diversifiés de leurs talents.

Les actions suivantes vont pouvoir aider les employeurs à mieux se positionner pour relever les défis actuels et offrir une Expérience Salariés de qualité.

  1. S'adapter au travail flexible, réviser les stratégies, programmes et politiques pour répondre aux nouveaux besoins du travail flexible

    Près des trois quarts des organisations (73 %) ont identifié le travail flexible comme une priorité pour améliorer l'EX au cours des trois prochaines années. Néanmoins, de nombreux employeurs ne sont pas prêts pour ce changement : aujourd’hui 56 % d'entre eux disent être flexibles en ce qui concerne le lieu et la façon dont le travail est effectué, et seulement 50 % indiquent qu'ils sont en train de réimaginer les carrières en réaction aux changements dans la façon dont le travail est accompli.

  2. Se concentrer sur l'importance de la conception et de la mise en œuvre de la rémunération globale, de l'intégration des programmes d'inclusion et de diversité (I&D) et de la création d'une culture du bien-être

    Il s'agit de se concentrer sur l'offre d'un salaire équitable, d'aligner les programmes de rémunération globale sur les besoins de talents divers, de donner la priorité aux programmes de santé et de bien-être et d'intégrer l'inclusion et la diversité dans les stratégies de Capital Humain.

  3. Équiper les dirigeants et les managers à gérer le changement

    Toutes les organisations soutiennent ce point de vue : seules 22 % d'entre elles affirment en effet que le manque de soutien managérial (Direction Générale et managers) constitue un obstacle à la mise en œuvre du programme EX. Une majorité d’entre elles reconnaît la nécessité d'améliorer les compétences en leadership. Près des deux tiers (64 %) affirment que le développement des compétences en management sera un levier clé pour l’amélioration de l’Expérience salariés. Les organisations évoquent également la nécessité d’accompagnement au changement car seulement un quart d'entre elles (25 %) considère que leurs managers sont en capacité de gérer le changement.

  4. Renouer avec les salariés, les comprendre, les écouter, communiquer et les engager

    Pour rétablir le lien avec les salariés, le recours à des technologies et des outils de communication est indispensable pour à la fois écouter, communiquer et mobiliser mais également pour susciter un changement de comportement et utiliser des outils pour aider les salariés à tirer le meilleur parti de leurs avantages sociaux.

  5. Construire une stratégie EX intégrée à votre stratégie d'entreprise et alimentée par la technologie

    Pour que les initiatives dans les domaines précédents soient efficaces, elles doivent être soutenues par une stratégie EX alimentée par la technologie et intégrée à la stratégie globale de l'organisation. Trois organisations sur dix indiquent que l'utilisation de la technologie transforme leur EX et leur identité en tant qu'entreprise aujourd'hui. Les deux tiers indiquent qu'ils s'attendent à utiliser la technologie de cette façon dans trois ans. Une telle stratégie exige un investissement dans la technologie dès aujourd'hui.

Un état d'esprit radicalement nouveau

Avec 92 % des organisations qui font de l'amélioration de leur EX une priorité, il est urgent de prendre des mesures audacieuses et ambitieuses pour prendre de l'avance.
Il est temps d'adopter le changement et les efforts nécessaires pour faire de l'Expérience Salariés une priorité absolue pour le succès post pandémique.

Méthodologie : 1 550 entreprises représentant 9,45 millions de salariés dans le monde ont participé à l'enquête 2021 sur l'Expérience Salariés (EX). L'enquête a été menée entre le 29 mars et le 23 avril 2021 par Willis Towers Watson.

Auteur

Directeur Talent & Rewards France

Talent Director, Willis Towers Watson France

Consultant Senior Talent, Willis Towers Watson France

Contact Us