Communiqué de presse

Willis Towers Watson publie sa revue de référence sur les marchés de l’énergie et de l’assurance, l’« Energy Market Review »

Juillet 6, 2017

PARIS, le 24 avril 2017 — Willis Towers Watson a publié la semaine dernière sa version 2017 de sa traditionnelle « Energy Market Review », intitulée « New Normal ? ».

Considérant les extra-ordinaires changements qu’ont rencontrés les secteurs de l’énergie d’une part et de l’assurance d’autre part, les spécialistes de Willis Towers Watson se demandent dans ce rapport si la survenance régulière de « bouleversements » ne serait pas finalement devenue normale.

Pour le secteur de l’énergie, faire face à un prix du pétrole faible, devoir licencier pour maîtriser des coûts, perdre des marges à cause de changements de législation ou de réglementations, et résister aux cyber-attaques… tout cela est devenu sinon ordinaire, du moins indispensable pour rester un acteur fort dans ce marché.

Pour les marchés de l’assurance dédiés à l’énergie, c’est l’abondance de capitaux qui deviendrait un non-événement, tant il est vrai qu’on la constate depuis 10 ans, et ce quels soient les sinistres enregistrés dans chaque marché.

En parcourant notre étude sur les marchés de l’assurance dédiés aux secteurs de l’énergie, les lecteurs pourront retenir les points suivants :

  • Capacité : la capacité du marché « Upstream » est en hausse de 7,56 milliards USD à 7,72 milliards USD, celle du marché « International Downstream » est passée de 6,19 milliards USD à 6,5 milliards USD et enfin celle du marché Responsabilité Civile de 3,2 milliards USD à 3,3 milliards USD.
  • Sinistralité : les sinistres sur le secteur « Upstream » ont atteint plus de 5 milliards USD en 2015, un record sur ces cinq dernières années. Le secteur « Downstream » a quant à lui enregistré des sinistres à hauteur de 2,58 milliards USD pour 2016, soit une augmentation considérable de 1,91 milliard USD par rapport à 2015.1
  • Primes encaissées : d’un plus haut de 1,06 milliard GBP en 2014, les primes encaissées par les Lloyd’s, provenant du secteur de l’énergie, se sont repliées à tout juste 700 millions GBP en deux ans.
  • Rentabilité : si les portefeuilles « Energie » de chaque compagnie sontglobalement restés rentables en 2016, nous pensons qu’une dégradation, même minime, du montant des sinistres en 2017 pourrait bien suffire à menacer leur viabilité.
  • Concurrence : la concurrence reste vivace sur tous les marchés, alimentéepar l’élargissement des opportunités de leadership dans toutes les lignes de business.
  • Perspective : en date du mois d’avril 2017, les marchés continuent à rester soft, mais à un rythme moins soutenu. Cette décélération pourrait marquer la transition vers un niveau plancher des conditions de marché si la sinistralité des portefeuilles se dégrade en cours d’année.

Jean Rondard, Directeur Corporate Risk Management de Gras Savoye, une société Willis Towers Watson, commente ainsi : « Les perspectives à long terme pour les acheteurs d’assurance dans le secteur de l’énergie demeurent incertaines. L’histoire nous enseigne que les conditions de marché dans ces branches d’activité peuvent changer rapidement ; le cas échéant, les acheteurs devront vérifier qu’ils disposent de la bonne stratégie pour assurer la viabilité à long terme de leurs programmes de transfert de risques. »

Consultez le rapport en cliquant sur le lien suivant

À propos de Willis Towers Watson

Willis Towers Watson (NASDAQ : WLTW) est l’un des plus grands cabinets de conseil, de courtage et de solutions logicielles au monde. Nous aidons nos clients internationaux à faire du risque un vecteur de croissance. Willis Towers Watson, dont les origines remontent à 1828, compte 40 000 collaborateurs adressant plus de 140 pays. Nous concevons et proposons des solutions de maîtrise du risque, de gestion des avantages sociaux, d’accompagnement des talents et d’optimisation du capital pour protéger et aider les institutions et les individus. Forts d’un positionnement unique, nous savons où se croisent talents, actifs et idées : un avantage que nous mettons au service de la performance des entreprises. Ensemble, libérons les potentiels.