Passer au contenu principal
Publication blog

Baisse des remboursements de santé complémentaire en France en 2020

N/A
N/A

De Julien Rateau , Nicolas Dumas et Régis Blanchet | Septembre 17, 2021

Comme chaque année, nos équipes techniques analysent l’évolution des remboursements de santé de notre portefeuille.

Pour cette édition, elles portent un regard particulier sur les effets du contexte sanitaire et de la réforme du 100 % santé.

Le montant des prestations de santé versé aux bénéficiaires de nos contrats de santé a diminué de 35 euros en 2020 (- 8,4 %).

Cette tendance, observée sur tous les postes, est très inhabituelle et marque une rupture après de plusieurs années de hausse. Elle est imputable à la baisse de consommation médicale constatée pendant la période du confinement lors de la crise COVID-19 ainsi qu’aux effets de la réforme du 100 % santé.

L’optique

Le poste optique enregistre la plus forte baisse des remboursements (- 13 euros par bénéficiaire), ce qui s’explique par le cumul d’un effet Réforme 100% Santé (impact sur le montant du remboursement) et d’un effet COVID-19 (impact sur la fréquence) :

  • Les effets du 100 % santé et notamment le plafonnement à 100 euros des prestations sur les montures a eu pour conséquence de faire baisser les remboursements de 25 euros en moyenne.
  • Les effets du COVID-19 : l’optique est le poste qui a enregistré la plus importante baisse de consommation pendant le premier confinement, durant lequel les opticiens n’étaient pas considérés comme « commerces de première nécessité ». Bien que la consommation ait repris en juin, ce sont 10 % d’équipements en moins qui ont été consommés en 2020 par rapport à 2019.
Le dentaire

Le poste dentaire est celui qui enregistre la seconde plus forte baisse de remboursement des prestations (- 6 euros par bénéficiaire), subissant, lui aussi, les effets concomitants du 100 % santé et de la crise sanitaire.

A la suite de la réforme, les prestations versées sur les prothèses dentaires à nos assurés ont augmenté de 19 euros en moyenne, ce qui a largement contribué à augmenter le taux de couverture passant de 80 % à 87 %. En revanche, la consommation sur les prothèses a fléchi de 4 % en raison du contexte sanitaire.

Les soins dentaires enregistrent eux aussi, au global, une tendance baissière due à la réduction de la consommation. Les inlays-onlay font toutefois figure d’exceptions : ils voient leurs remboursements augmenter de 0,9 euros par bénéficiaire. Cela est notamment dû à la hausse des honoraires qui sont passés de 369 euros à 397 euros en moyenne à l’approche de l’application des honoraires limites de facturation.

Les autres actes

Les autres actes subissent aussi la baisse de consommation liée au contexte sanitaire. Ainsi, les remboursements liés aux consultations de généralistes et de spécialistes ont diminué de 2,2 euros pour chacun des actes, malgré le développement de la téléconsultation. Les prestations relatives aux hospitalisations (hors chambres particulières) ont aussi baissé de 3,6 euros en moyenne. Nous observons, en outre, des diminutions de 1,6 euros pour la kinésithérapie, de 1,5 euros pour la pharmacie de confort, et de 1,4 euros pour la pharmacie courante.

Une première analyse des 6 premiers mois de l’année 2021 sur notre portefeuille ne laisse pas présager d’un rattrapage de la consommation non effectué sur l’année 2020. Il faudra cependant rester vigilant au regard des décisions éventuelles du législateur et de l’impact de la mise en place de la réforme 100% santé sur les prothèses dentaires amovibles et les prothèses auditives.

Les indicateurs sont établis sur un échantillon du portefeuille France métropolitaine de Gras Savoye Willis Towers Watson. Le panel comprend des entreprises PME, ETI, et GE, clientes sur les deux années 2019 et 2020 afin d'obtenir un échantillon à périmètre constant. En définitive, 1 108 clients et près de 1 500 000 bénéficiaires sont inclus.

Télécharger le PDF
Titre Type de fichier Format de fichier
Baisse des remboursements de santé complémentaire en France en 2020 PDF .1 MB
Auteurs

Directeur Technique Assurances de Personnes

Chargé d’études statistiques

Responsable adjoint pôle technique et actuariat

Related content tags, list of links Publication blog France
Contact Us