Passer au contenu principal
Infographie

Un absentéisme en progression

N/A
N/A

De Noémie Marciano et John Pritchard | Décembre 15, 2020

Découvrez les chiffres clés et tendances de l’absentéisme, avec le rapport annuel en France au premier semestre 2020.

D’après cette étude, les chiffres indiquent que l’absentéisme a connu une hausse considérable durant le 1er confinement, principalement due aux arrêts dérogatoires (+4 points) soit 8,1%, avec un pic le 27 mars à 10,8%.

Une hausse de l'absentéisme due aux arrêts dérogatoires L'absentéisme a connu une hausse considérable durant le 1er confinement (+4 points) soit 8,1%, avec un pic le 27 mars à 10,8%.

A compter du 1er mai, la bascule des arrêts dérogatoires en activité partielle a permis le retour à un absentéisme normal.

Le rapport de Gras Savoye Willis Towers Watson a également révélé des inégalités importantes entre l’absentéisme des hommes et des femmes. On constate ainsi un taux d’absentéisme moyen de 7,2% pour les hommes contre 9,8% pour les femmes, qui ont posé plus d’arrêts dérogatoires.

Un taux d’absentéisme moyen de 7,2% pour les hommes contre 9,8% pour les femmes, qui ont posé plus d’arrêts dérogatoires

Toutes les tranches d’âges sont impactées, mais à différents niveaux. Les salariés de moins de 30 ans sont les moins touchés par cet absentéisme avec un taux moyen de 3,6% durant le confinement. Les salariés entre 30 et 49 ans ont vu leur taux d’absentéisme augmenter de 8 points. Les salariés de 50 ans et plus ont quant à eux été impactés de manière plus durable, avec un taux moyen de 9,2%.

Un taux moyen de 3,6% pour les salariés de - de 30 ans. Une augmentation de 8 points pour les salariés entre 30 et 49 ans. Les salariés de 50 ans et plus ont été impactés durablement avec un taux moyen de 9,2%.

Les différents secteurs d’activité ont également accusé une hausse de l’absentéisme. Les plus impactés sont les professionnels de santé (13,4%) et les salariés du transport et de la logistique (12,5%). En début de confinement, les hôtels, cafés et restaurants (HCR) ont connu un pic d’absentéisme élevé, soit 12,5%, puis une baisse à la moitié du confinement. Avec un taux moyen d’absentéisme à 4,1%, le secteur des technologies de l’information reste le secteur le moins touché.

Les plus impactés sont les professionnels de santé (13,4%) et les salariés du transport et de la logistique (12,5%).
Télécharger 
Titre Type de fichier Format de fichier
Résultats du rapport absentéisme au 1er semestre 2020 PDF .1 MB
Auteurs

Directrice Technique & Offre de Conseil,
Assurances de personnes Public & Privé
Gras Savoye Willis Towers Watson

Consultant en assurances de personnes, Gras Savoye

Related content tags, list of links Infographie France
Contact Us