Skip to main content
Article

Nouvelle taxation avantageuse du capital-pension complémentaire en Belgique après une carrière complète

N/A
N/A

Mai 20, 2019

les travailleurs qui partent maintenant à la retraite pourront désormais bénéficier d’une taxation réduite de 10 % de leur capital-pension complémentaire.

La loi du 27 février 2019 « modifiant le Code des impôts sur les revenus 1992 en ce qui concerne la notion d’âge légal de la retraite » publiée au Moniteur belge du 15 mars 2019 avec entrée en vigueur à partir du 1 janvier 2019.

Qu’implique exactement cette loi ?

À condition de remplir certains critères, les travailleurs qui partent maintenant à la retraite avant l’âge légal actuel de la retraite de 65 ans pourront désormais bénéficier d’une taxation réduite de 10 % de leur capital-pension complémentaire versé à compter du 1 janvier 2019.

Cette fiscalité avantageuse s’applique uniquement à condition que TOUS les critères suivants soient remplis :

  • partir à la retraite avant l’âge légal de 65 ans
  • être resté effectivement actif jusque-là 
  • présenter une carrière complète de 45 ans en vertu de la législation en vigueur relative aux pensions.

Comment cette fiscalité se présentait-elle jusqu’à aujourd’hui ?

Capital-pension complémentaire constitué grâce aux cotisations patronales.

  • Une cotisation INAMI de 3,55 % et une cotisation de solidarité de maximum 2 % sur le capital-pension et la participation bénéficiaire.
  • Un précompte professionnel sur le capital-pension en fonction de l’âge au moment de la perception du capital :
    • 60 ans : 20 %. Ce taux est réduit à 16,5 % en cas de départ effectif à la retraite.
    • 61 ans : 18 %. Ce taux est réduit à 16,5 % en cas de départ effectif à la retraite.
    • 62 ans à 64 ans : 16,5 %
    • 65 ans : 16,5 % ou 10 % si le travailleur a été actif pendant une période ininterrompue de 3 ans avant l’âge légal de la retraite.
  • Taxe communale

Les travailleurs qui présentaient une carrière de 45 ans et qui étaient autorisés à partir à la retraite en vertu des règles en vigueur même s’ils n’avaient pas l’âge légal de la retraite étaient donc confrontés à une fiscalité sur le capital-pension plus élevée que les travailleurs qui prenaient leur retraite à 65 ans.

Cet amendement à la loi a donc permis de mettre un terme à cette anomalie. Seuls les travailleurs qui ne présentent pas une carrière complète sont encore confrontés à une taxation plus élevée.

Capital-pension complémentaire constitué grâce aux cotisations personnelles.

  • Une cotisation INAMI de 3,55 % et une cotisation de solidarité de maximum 2 % sur le capital-pension et la participation bénéficiaire.
  • Un précompte professionnel sur le capital-pension en fonction du moment des versements :
    • 10 % sur le capital constitué par des versements à compter du 1 janvier 1993
    • 16,5 % sur le capital constitué par des versements antérieurs au 1 janvier 1993
  • Taxe communale

Cet amendement à la loi ne modifie en rien ce régime.

Qu’adviendra-t-il des capitaux déjà liquidés ?

Les instances compétentes réfléchissent actuellement aux possibilités de remboursement du précompte professionnel versé excessivement (éventuellement par le biais de la déclaration fiscale) aux personnes concernées.

Contact Us
Related content tags, list of links Article Belgique